Comités autogérés

Qu’est-ce que c’est ?

Les comités autogérés rassemblent des organisations, des groupes et des citoyenNEs qui souhaitent apporter une contribution spécifique au FSM  2016 (une thématique, un objectif, une stratégie d’action, un public, un territoire…).

Ces comités constituent une innovation méthodologique du processus d’organisation pour 2016. Ils visent l’atteinte d’un des objectifs majeurs des FSM : favoriser la convergence des acteurs et actrices de changement et l’articulation des luttes afin de renforcer la société civile dans sa capacité d’action et de proposition d’alternatives au modèle dominant.

Voir les comités autogérés du FSM 2016, en sélectionnant la catégorie appropriée.

Quelle est leur mission ?

Les comités autogérés poursuivent principalement l’une des missions suivantes :

  • Promouvoir le FSM 2016 et informer sur les formes de participation possibles à l’événement.
  • Proposer une programmation structurée et spécifique durant le FSM 2016.
  • Coordonner et animer un espace physique centré sur une thématique durant le FSM 2016.

Comment cela fonctionne ?

Tout groupe, collectif citoyen, organisation, réseau, peut proposer la création d’un comité. Ceux-ci peuvent également émaner des discussions animées sur les cercles d’implication skype.

Pour proposer la création d’un comité autogéré, communiquer avec : comites@fsm2016.org .

Le Collectif FSM 2016 offre un accompagnement pour la création du comité, la définition des objectifs, missions et modes de fonctionnement. Une fois ces éléments fixés, le comité est autonome et autogéré.

Une fois créé, le comité peut agir en collaboration avec les autres instances du FSM 2016 (groupes de travail, autres comités…) afin de remplir au mieux ses missions. Il peut aussi être associé à certains aspects de l’organisation du FSM 2016.

Coordonner et animer un espace physique durant le FSM 2016

Un comité autogéré peut proposer de coordonner un espace physique au sein du Territoire social mondial. Cet espace est centré sur une thématique ou un public-cible, auquel il apporte un ancrage et une visibilité pendant le FSM Montréal 2016. Selon les propositions du comité, il peut s’agir d’un ensemble de salles, d’un lieu animé en intérieur ou extérieur, d’un lieu emblématique pour la thématique ou le public-cible…

L’espace permet d’organiser des activités sortant du cadre « classiques » :activités artistiques, en extérieur, déambulatoires, s’étalant sur plusieurs jours et / ou sur une large zone… Il peut également être un lieux de rencontre informelle et comporter un village thématique et des kiosques de présentation.

L’animation, la coordination des espaces et leur bonne tenue logistique revient aux Comités autogérés. Le Collectif FSM 2016 veillera à ce que les principes d’ouverture, d’inclusion et d’horizontalité, de diversité, le débat et la pluralité soit des éléments structurants de ces espaces.