DOUNIAZED ZAOUCHE

Groupes du membre

  • Organisation
    Actif il y a 3 ans et 11 mois

    La Coalition BDS-Québec regroupe des groupes et individus québécois ayant appuyé et/ou reçu un mandat de leur membres en faveur de la campagne Boycott, désinvestissement et de sanctions (BDS) contre le régime d’apartheid israélien. Une réponse citoyenne à l’impunité d’Israël C’est une action citoyenne non-violente qui vise à faire pression sur Israël pour qu’il respecte le droit international et les droits des palestinienNEs. Cette campagne n’est pas antisémite : elle ne vise pas les « juifs en tant que juifs ». Elle vise les politiques des gouvernements israéliens successifs envers le peuple palestinien : occupation, colonisation, blocus de Gaza, interdiction du droit de retour, Mur de séparation, inégalité de droits pour les palestinienNEs vivant en Israël.

    Groupe Public / 22 membres
  • Organisation
    Actif il y a 3 ans et 11 mois

    Au regard de la situation que vit le mouvement associatif en Algérie et conscient du rôle que peut jouer la jeunesse dans la promotion d’un développement durable et solidaire , des universitaires et des représentants associatifs ont crée l’association Agora pour la formation et l’appui aux initiatives de jeunes afin de répondre aux attentes des acteurs locaux et réaliser des projets novateurs en réponse aux besoins exprimés.
    Agora œuvre pour la création des espaces de rencontres aux seins desquels les jeunes pourraient échanger leurs expériences, identifier des outils et des ressources en vue de promouvoir l’éducation à la citoyenneté, à la démocratie, au dialogue interculturelle et encourager la participation de la jeunesse et de la femme aux politiques publiques.
    Nous souhaitons valoriser le potentiel social, économique et culturel de la région Bejaia en poursuivant le renforcement de son rôle traditionnel de pont entre les deux rives de la Méditerranée, pour la construction d’un espace plus ouvert et solidaire entre les peuples.
    ———————————————
    L’Association Agora s’est fixé pour objectifs : • Améliorer et enrichir le travail associatif à travers l’échange et le partage d’expériences et de pratiques• Élaborer et mettre en œuvre des projets associatif, soutenir le travail de jeunes militants dans le domaine du développement local • Développer des échanges culturels, artistiques aux niveaux national et international

    Groupe Public / 11 membres
  • Organisation
    Actif il y a 3 ans et 11 mois

    Accroître la participation des citoyens et des citoyennes à la vie démocratique.

    Groupe Public / 92 membres
  • Organisation
    Actif il y a 3 ans et 11 mois

    The French Mouvement for a Basic Income aims at informing and supporting a basic income implementation according to the following principles: “Basic income is an alienable, unconditional right which can be combined with other revenues. It is distributed to all the members of a community, from birth to death on an individual basis and unconditionally. Its amount and funding are adjusted democratically”.

    Groupe Public / 39 membres
  • Organisation
    Actif il y a 3 ans et 11 mois

    La CRUGN, a pour mission de « Travailler pour l’Emergence sociale des jeunes au profit d’une nouvelle génération par la révolution pacifique». La mission de la CRUGN se caractérise notamment par la promotion de toutes les activités susceptibles d’assurer la participation des jeunes en situation d’acteur afin d’éducation et d’éveil à la citoyenneté active. En vue de l’autonomisation des jeunes afin d’assurer leur pleine participation à la vie sociale en tant que acteurs. http://www-crugn-org.asso-web.com

    Groupe Public / 26 membres
  • Organisation
    Actif il y a 3 ans et 11 mois

    L’Association québécoise des organismes de coopération internationale (l’AQOCI) créée en 1976, regroupe 67 organisations de 13 régions du Québec qui œuvrent, à l’étranger et localement, pour un développement durable et humain.

    L’AQOCI a pour mission de promouvoir et soutenir le travail de ses membres ainsi que leurs initiatives en faveur de la solidarité internationale. En s’appuyant sur la force de son réseau, l’AQOCI œuvre à l’éradication des causes de la pauvreté et à la construction d’un monde basé sur des principes de justice, d’inclusion, d’égalité et de respect des droits humains.

    Groupe Public / 157 membres
  • Organisation
    Actif il y a 3 ans et 11 mois

    La Fondation Paul Gérin-Lajoie a pour mission de contribuer à l’éducation de base des enfants, de même qu’à l’alphabétisation et à la formation professionnelle des jeunes dans les pays en développement. Au Canada, la Fondation mène des activités de sensibilisation à la coopération et à la solidarité internationale.

    Groupe Public / 34 membres
  • Organisation
    Actif il y a 3 ans et 12 mois

    NOTRE MISSION
    La mission de l’IISF est d’œuvrer :
    • Dans le développement international Est/Ouest en santé
    Par l’empowerment des personnes et renforcement des capacités des organisations existantes dans les pays du MENA, de l’Afrique sub-saharienne et du Moyen Orient, pour promouvoir le choix éclairé et l’amélioration des conditions de vie des femmes
    • Dans le développement local en santé
    Par l’empowerment des personnes immigrantes et renforcement des capacités des organisations locales pour promouvoir le choix éclairé et l’amélioration des conditions de vie des femmes au Québec et au Canada
    • Dans l’éducation et la prévention
    o De la violence
    Par l’éducation du public et des professionnels sur la prévention de la violence envers les femmes en offrant des cours, des séminaires, des conférences et des réunions, et éventuellement en recueillant des données sur le sujet et en divulguant les données recueillies.
    o Des saines habitudes de vie
    L’IISF promotionne l’adoption de saines habitudes de vie, en particulier d’un mode de vie physiquement actif et d’une bonne alimentation, qu’elle considère comme facteur déterminant pour la santé
    ~ Pour les enfants
    Sur le plan de l’alimentation et d’un mode de vie physiquement actif en vue de leur plein développement.
    ~ Pour les adultes
    L’adoption de saines habitudes de vie permet de prévenir plusieurs problèmes de santé et maladies chroniques tel le diabète et l’obésité

    Groupe Public / 130 membres
  • Organisation
    Actif il y a 3 ans et 12 mois

    Depuis près de 50 ans, Développement et Paix – Caritas Canada agit pour changer des vies dans les pays du Sud. En tant qu’organisme officiel de solidarité internationale de l’Église catholique au Canada, nous travaillons en partenariat avec des organisations locales dans plus de 30 pays pour accroître la justice dans le monde et agir en solidarité avec les personnes les plus vulnérables. Au Canada, notre action vise à sensibiliser la population aux causes de la pauvreté et à la mobiliser autour d’actions de changement social.
    —————————-
    For almost 50 years, Development and Peace – Caritas Canada has worked to transform lives in the Global South. As the official international development organization of the Catholic Church in Canada, we work in partnership with local organizations in the Global South to create greater justice in the world and to act in solidarity with the most vulnerable. In Canada, we raise awareness on the root causes of poverty and injustice in the developing world and mobilize Canadians to act for social change.

    Groupe Public / 145 membres
  • Organisation
    Actif il y a 4 ans

    La FNEEQ est une organisation syndicale qui compte plus de 100 syndicats du secteur de l’éducation. Elle est présente dans 46 cégeps, 42 établissements d’enseignement privés et dans plusieurs institutions universitaires, dont 10 syndicats de chargé-es de cours, le syndicat des tutrices et des tuteurs de la Télé-Université, l’Association des étudiants salariés diplômés de l’Université McGill et les chargé-es d’enseignement de l’École de technologie supérieure.
    La FNEEQ couvre tous les ordres d’enseignement partagés entre le secteur public et le secteur privé du système d’éducation québécois. Elle est l’organisation syndicale la plus représentative de l’enseignement supérieur au Québec. La FNEEQ est affiliée à la confédération des syndicats nationaux (CSN) qui compte 300 000 membres des secteurs public et privé regroupés au sein de plus de 2000 syndicats.
    En plus de défendre les droits primordiaux des travailleuses et des travailleurs de l’éducation, la FNEEQ, par l’intermédiaire de ses comités, travaille sur diverses problématiques actuelles et nouvelles de l’éducation, la précarité dans l’enseignement, la retraite, la santé-sécurité au travail, la condition des femmes, les questions internationales, etc.
    La FNEEQ pratique un syndicalisme favorisant l’autonomie, mais en misant sur les alliances les plus larges possible, nationales et internationales, pour permettre de lutter ensemble et solidairement contre les attaques constantes aux syndicats et à l’éducation.

    Groupe Public / 56 membres
  • Organisation
    Actif il y a 4 ans

    La CSQ regroupe du personnel enseignant, professionnel et de soutien des commissions scolaires, des cégeps et des universités, des intervenantes en services de garde, des infirmières et du personnel du secteur de la santé et des services sociaux ainsi que des travailleuses et des travailleurs des communications, du communautaire, du loisir et du municipal. Elle compte également en ses rangs une association de personnes retraitées qui ajoute une autre dimension à sa force représentative. C’est plus de 200 000 personnes qui sont unies dans une vision commune d’un syndicalisme engagé dans la défense des valeurs d’égalité, de solidarité, de liberté et de coopération

    La mission principale de la Centrale consiste à promouvoir et à défendre les intérêts économiques, professionnels et sociaux des membres qu’elle représente et s’exerce dans le respect des valeurs fondamentales d’égalité, de solidarité, de justice sociale, de liberté, de démocratie et de coopération.

    Groupe Public / 32 membres
  • Organisation
    Actif il y a 4 ans

    La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse a été constituée en 1976 par la Charte des droits et libertés de la personne. Son nom et sa mission actuelle proviennent de la fusion, en 1995, de la Commission des droits de la personne et de la Commission de protection des droits de la jeunesse.

    La Commission est un organisme indépendant du gouvernement et remplit sa mission au seul bénéfice des citoyens et dans l’intérêt du public.

    La mission de la Commission est d’assurer la promotion et le respect des droits énoncés dans :
    •la Charte des droits et libertés de la personne Cet hyperlien vous mène vers un site externe.
    •la Loi sur la protection de la jeunesse (LPJ) Cet hyperlien vous mène vers un site externe.
    •la Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents (LSJPA) Cet hyperlien vous mène vers un site externe.

    Elle doit aussi veiller à l’application de :
    •la Loi sur l’accès à l’égalité en emploi dans des organismes publics Cet hyperlien vous mène vers un site externe.

    Groupe Public / 34 membres
  • Organisation
    Actif il y a 4 ans

    L’histoire de la CSN, fondée en 1921, est celle de milliers de travailleuses et de travailleurs qui, au fil de toutes ces années, ont constamment lutté et luttent toujours contre les inégalités, qu’elles soient sociales ou économiques. Ces batailles, qui jalonnent notre histoire depuis 90 ans maintenant, ont pour objectif d’améliorer les conditions de vie et de travail. Elles visent aussi à développer une société juste.

    Si la CSN est reconnue comme une institution importante au Québec, c’est parce que le militantisme de ses membres a permis de créer un mouvement progressiste qui est au cœur du développement du Québec, tant sur les scènes locale, régionale que nationale.

    La CSN est résolument pour une société juste et équitable, où la richesse collective sert à réduire les écarts entre les plus favorisés et les laissés-pour-compte du système économique. Dans ses interventions publiques, elle prend constamment le parti du bien commun, au service de la collectivité, d’un État responsable des services à sa population et d’une vie démocratique à la portée des citoyennes et des citoyens.

    Groupe Public / 41 membres
  • Organisation
    Actif il y a 4 ans

    La FTQ et ses syndicats affiliés ont plus de 100 ans d’histoire. Pas surprenant que la plus grande centrale québécoise compte aujourd’hui plus de 600 000 membres, présents dans tous les secteurs de l’activité économique et dans toutes les régions du Québec.

    Ces richesses du passé et cette expérience au quotidien nous les mettons au service des travailleurs et travailleuses du Québec et des luttes syndicales et populaires.Engagée résolument dans la défense des droits de la personne et dans la recherche d‘une plus grande justice sociale, la FTQ est partie prenante du changement social et de la lutte pour l’affirmation du Québec.

    Objectifs :

    Promouvoir les intérêts professionnels de ses affiliés et œuvrer à la promotion sociale, économique, culturelle et politique des travailleurs et travailleuses du Québec.

    Pratiquer un syndicalisme qui assume et fait sienne les particularités du Québec et les aspirations des travailleuses et travailleurs québécois.

    Inciter ses membres à participer à la vie politique sous toutes ses formes et assurer une présence prépondérante des travailleurs et travailleuses partout où des décisions sont prises en leur nom.

    Groupe Public / 64 membres
  • Comité autogéré
    Actif il y a 4 ans

    Le comité autogéré travail social vise à explorer certains thèmes reliés à l’intervention sociale tels que (i) Les rapports sociaux de genre,de diversité, de margiinalité: enjeux et défis de la construction démocratique des territoire, (ii) La décolonisation, (iii) Diversité et médiations culturelles territoriales, (iv)Recherche partenariale et mobilisation citoyenne et (v) La construction démocratique des territoires.
    Organismes participants:
    CRISES
    Département de travail social de l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) et organisation étudiante
    Département de travail social de l’Université de Sherbrooke et organisation étudiante
    Département de travail social de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) et organisation étudiante
    Département de travail social de l’Université du Québec en Outaouais (UQO) et organisation étudiante
    Département de travail social de l’Université du Québec à Rimouski et organisation étudiante
    École de travail social de l’UQAM et organisation étudiante
    École de travail social de l’Université de Montréal et organisation étudiante
    École de service social de l’Université Laval et organisation étudiante

    Groupe Public / 54 membres
  • Organisation
    Actif il y a 4 ans

    La mission première du Secrétariat s’articule autour de la défense et de la promotion des services publics offerts à la population québécoise. Par leurs actions concertées, la CSQ, le SFPQ, et l’APTS souhaitent favoriser l’accès à des services publics de qualité, et ce, sur l’ensemble du territoire québécois.

    Groupe Public / 9 membres
  • Organisation
    Actif il y a 4 ans

    Notre mission est de favoriser l’intégration dans la communauté des personnes adultes vivant une problématique de santé mentale, notamment par le biais de la mixité citoyenne.

    Groupe Public / 21 membres
  • Comité autogéré
    Actif il y a 3 ans et 5 mois

    L’innovation sociale : le défi de la transformation sociale

    Aux quatre coins du globe, face aux multiples défis sociétaux et écologiques auxquels nous sommes confrontés, citoyen-ne-s, chercheur-e-s, associations, collectivités territoriales et entreprises d’économie sociale font bouger les choses et, par leurs actions et leurs initiatives, transforment et questionnent l’ordre établi. Bien ancrés dans leur territoire, ces artisans sociaux identifient et mettent en œuvre des solutions innovantes pour répondre aux besoins ou aux aspirations de leurs milieux de vie. Ce faisant, ils donnent corps à des principes, des valeurs ou des visions orientés vers le bien commun. Ainsi, l’accès à la justice devient clinique juridique, la démocratisation de la technologie devient Fab Lab, l’écologisme devient éco-quartier et le droit au logement devient coopérative d’habitation.

    Profitons de l’occasion du FSM pour initier un rapprochement des expériences et pour générer des apprentissages mutuels à même d’alimenter et d’hybrider les processus d’innovation et de transformation en cours dans nos milieux respectifs.

    Objectifs

    Le Comité autogéré Innovation sociale se donne pour mission de réunir des individus et organisations se revendiquant de l’innovation sociale pour favoriser l’organisation conjointe d’activités et les fédérer dans un même espace de réflexion lors du FSM 2016. De plus, il vise à identifier et mettre en valeur des initiatives porteuses qui sauront inspirer et susciter les transformations sociales à venir.

    Le Comité lance ainsi une invitation à tous les porteurs d’actions ou de projets socialement innovants; les fonctionnaires déviants qui jonglent avec les règles, créent des brèches et innovent avec les programmes en place; les chercheurs et étudiants participant à la co-construction de la connaissance dans le champ de l’innovation sociale; les individus et groupes intéressés à participer à la mobilisation et la réflexion sur ce thème.
    Vous avez des idées d’activités ou d’ateliers à proposer en lien avec cette thématique? Nous vous invitons à communiquer avec nous (champagne.christine@uqam.ca) pour partager vos idées, nous faire part de votre intérêt ou encore suivre les activités du comité.

    Qu’est-ce que l’innovation sociale?
    Nous pouvons définir les innovations sociales comme de nouveaux arrangements sociaux, organisationnels ou institutionnels ou de nouveaux produits ou services ayant une finalité sociale explicite résultant d’une action initiée par un individu ou un groupe d’individus pour répondre à une aspiration, subvenir à un besoin, apporter une solution à un problème ou profiter d’une opportunité d’action afin de modifier des relations sociales, de transformer un cadre d’action ou de proposer de nouvelles orientations culturelles. Ces innovations sociales sont les jalons d’un processus dans lequel sont explorées des alternatives pour une transformation sociale impulsée par les citoyens et à leur bénéfice. Ce processus comprend plusieurs facettes, de l’expérimentation à l’institutionnalisation, et se manifestent sous des formes « tourbillonnaires » où les acteurs interagissent et s’inter influencent.

    Pour un bilan des ateliers: http://crises.uqam.ca/ajouter-a-lagenda/icalrepeat.detail/2016/08/10/209/-/fsm-2016-comite-innovation-sociale.html

    Groupe Public / 68 membres