audrey bramy

Groupes du membre

  • Comité autogéré
    Actif il y a 3 ans et 11 mois

    Logiciel libre, matériel libre, savoir libre et culture libre : toutes les alternatives éthiques au numérique dominant, qui est privateur, centralisateur, hostile au partage et fondamentalement incompatible avec les libertés et les droits des humains.

    Un autre monde numérique est nécessaire, ensemble il se matérialisera ! (euh… enfin… 😉

    NOTRE SITE: http://libristes.penserpouragir.org

    ———————-

    Free/Libre software, hardware, knowledge and culture: all the alternatives to the dominant digital industry, which is proprietary, centralizing, hostile to sharing and fundamentally incompatible with the liberties and rights of human beings.

    Another digital world is needed, together it will materialize! (uh… whatever! 😉

    OUR SITE: http://libristes.penserpouragir.org

    ———————-

    BESOIN D’AIDE AVEC LES AUTRES LANGUES / NEED HELP WITH OTHER LANGUAGES

    Groupe Public / 43 membres
  • Organisation
    Actif il y a 3 ans et 11 mois

    Mobiliser sur des alternatives de développement

    Groupe Public / 10 membres
  • Comité autogéré
    Actif il y a 3 ans et 11 mois

    Le Forum social mondial sera un moment historique grandiose à plusieurs égards. Notamment, pour prendre un temps d’arrêt pour connaître et comprendre les luttes qui sont en marche ici et ailleurs dans le monde et qui parfois échappent à notre attention. De grands et de grandes militantEs seront parmi nous en provenance des quatre coins du globe pour échanger sur leurs pratiques et expériences de lutte. Ces temps de réflexion, ces partages, ces formations populaires sont importantes si nous désirons porter nos luttes encore plus loin et marquer l’histoire comme acteurs et actrices du changement. Nous sommes conscientEs de la détresse de notre planète, la seule que nous ayons et qui ne peut assumer la pression exercée par le néolibéralisme qui ne semble pas avoir de limite à la destruction de la vie.

    Le comité autogéré Environnement réunit organisations environnementales, militantEs et groupes citoyenNEs œuvrant pour la protection de l’environnement. Ensemble nous nous nous sommes donnéEs un cadre stimulant visant à bâtir une programmation portant sur l’historique de la lutte, à réfléchir aux moyens de porter plus loin celles que nous menons actuellement et à s’ouvrir aux luttes menées dans le monde.

    Groupe Public / 82 membres
  • Comité autogéré
    Actif il y a 3 ans et 11 mois

    En 2007, les nouveaux mouvements sociaux à la marge du système économique mondial – paysans, femmes, autochtones, migrants et organismes de la société civile – se sont regroupés à Nyéleni, au Mali, pour concevoir et revendiquer « le droit à une alimentation saine et respectueuse de l’environnement » pour tous les peuples.
    La souveraineté alimentaire désigne le droit des populations, de leurs États ou Unions, à définir leur politique agricole et alimentaire, sans dumping vis-à-vis des pays tiers.
    Depuis ce rassemblement d’envergure internationale, les gouvernements – les élus et représentants des peuples – ont continué à délaisser les responsabilités des États à intervenir, au profit d’un système économique guidé par l’intérêt privé, et non par l’intérêt commun.
    Mais, tout comme l’air, l’eau et la biodiversité, l’alimentation est, avant tout un bien commun, un bien d’une richesse sociale, environnementale et culturelle inestimable propre à chaque peuple.
    C’est dans cet esprit de contestation et de co-construction que le Comité autogéré agriculture et alimentation (CAGAA) du Forum Social Mondial vise à donner de la visibilité à l’alimentation et l’agriculture équitable et durable sur la scène Montréalaise, Québécoise, Canadienne et internationale.
    Pour cela, le CAGAA se veut, au cours des prochains mois, un espace de solidarité pour développer une programmation ambitieuse, inspirante et conviviale.
    Toutes et tous sont les bienvenus à proposer et vous impliquer dans l’organisation d’évènements créatifs et rassembleurs, tel que des ateliers d’éducation populaire, des séances de renforcement de coalition, des visualisations de films et de documentaire, des conférences, ou toutes autres activités que vous souhaiteriez inclure dans la programmation du forum (visites, circuits, etc…).
    Ce comité est guidé par des principes d’équité et de justice, de démocratie et de transparence. Toutes et tous sont les bienvenus à participer.

    Groupe Public / 39 membres
  • Comité autogéré
    Actif il y a 3 ans et 12 mois

    Le CEJ se dédie à bâtir une programmation “par” et “pour” les jeunes, représentative de toutes les formes d’engagement qui existent au sein de la jeunesse d’aujourd’hui.

    RÉSEAUTAGE ET CONCERTATION
    Favoriser la concertation et le réseautage pour la concrétisation d’initiatives jeunesse.

    CONVERGENCE D’INITIATIVES JEUNESSE
    Proposer et dynamiser le contenu de l’Espace jeunesse au sein du Forum social mondial à Montréal.

    PROGRAMMATION JEUNESSE FSM 2016
    Créer la convergence en prévision du FSM 2016 à travers la sensibilisation, la mobilisation et la coordination de contenus et d’activités liées à la jeunesse tels des ateliers, des conférences, des parcours éducatifs et une assemblée de convergence des jeunes.

    Groupe Public / 184 membres
  • Comité autogéré
    Actif il y a 3 ans et 5 mois

    L’innovation sociale : le défi de la transformation sociale

    Aux quatre coins du globe, face aux multiples défis sociétaux et écologiques auxquels nous sommes confrontés, citoyen-ne-s, chercheur-e-s, associations, collectivités territoriales et entreprises d’économie sociale font bouger les choses et, par leurs actions et leurs initiatives, transforment et questionnent l’ordre établi. Bien ancrés dans leur territoire, ces artisans sociaux identifient et mettent en œuvre des solutions innovantes pour répondre aux besoins ou aux aspirations de leurs milieux de vie. Ce faisant, ils donnent corps à des principes, des valeurs ou des visions orientés vers le bien commun. Ainsi, l’accès à la justice devient clinique juridique, la démocratisation de la technologie devient Fab Lab, l’écologisme devient éco-quartier et le droit au logement devient coopérative d’habitation.

    Profitons de l’occasion du FSM pour initier un rapprochement des expériences et pour générer des apprentissages mutuels à même d’alimenter et d’hybrider les processus d’innovation et de transformation en cours dans nos milieux respectifs.

    Objectifs

    Le Comité autogéré Innovation sociale se donne pour mission de réunir des individus et organisations se revendiquant de l’innovation sociale pour favoriser l’organisation conjointe d’activités et les fédérer dans un même espace de réflexion lors du FSM 2016. De plus, il vise à identifier et mettre en valeur des initiatives porteuses qui sauront inspirer et susciter les transformations sociales à venir.

    Le Comité lance ainsi une invitation à tous les porteurs d’actions ou de projets socialement innovants; les fonctionnaires déviants qui jonglent avec les règles, créent des brèches et innovent avec les programmes en place; les chercheurs et étudiants participant à la co-construction de la connaissance dans le champ de l’innovation sociale; les individus et groupes intéressés à participer à la mobilisation et la réflexion sur ce thème.
    Vous avez des idées d’activités ou d’ateliers à proposer en lien avec cette thématique? Nous vous invitons à communiquer avec nous (champagne.christine@uqam.ca) pour partager vos idées, nous faire part de votre intérêt ou encore suivre les activités du comité.

    Qu’est-ce que l’innovation sociale?
    Nous pouvons définir les innovations sociales comme de nouveaux arrangements sociaux, organisationnels ou institutionnels ou de nouveaux produits ou services ayant une finalité sociale explicite résultant d’une action initiée par un individu ou un groupe d’individus pour répondre à une aspiration, subvenir à un besoin, apporter une solution à un problème ou profiter d’une opportunité d’action afin de modifier des relations sociales, de transformer un cadre d’action ou de proposer de nouvelles orientations culturelles. Ces innovations sociales sont les jalons d’un processus dans lequel sont explorées des alternatives pour une transformation sociale impulsée par les citoyens et à leur bénéfice. Ce processus comprend plusieurs facettes, de l’expérimentation à l’institutionnalisation, et se manifestent sous des formes « tourbillonnaires » où les acteurs interagissent et s’inter influencent.

    Pour un bilan des ateliers: http://crises.uqam.ca/ajouter-a-lagenda/icalrepeat.detail/2016/08/10/209/-/fsm-2016-comite-innovation-sociale.html

    Groupe Public / 68 membres