Atlantis Puisegur

Groupes du membre

  • Organisation
    Actif il y a 3 ans et 11 mois

    Alternatives est une organisation de solidarité qui œuvre pour la justice et l’équité au Québec, au Canada et ailleurs dans le monde.

    Notre mission vise la mise en réseau, la promotion et la construction d’initiatives novatrices des mouvements populaires et sociaux luttant en faveur des droits économiques, sociaux, politiques, culturels et environnementaux. Alternatives veut renforcer l’action citoyenne et la contribution des mouvements sociaux dans la construction de sociétés durables.

    Alternatives sait qu’un autre monde est possible par la construction de sociétés durables où les droits environnementaux, les droits démocratiques et la dignité des peuples sont respectés. Cette conviction repose sur l’engagement, l’expérience et les valeurs des membres d’Alternatives et des mouvements sociaux auxquels ils appartiennent. Ensemble, depuis notre création en 1994, nous avons vu les résultats positifs et fructueux de centaines d’initiatives dans plus de 35 pays, menées en partenariat avec de nombreux mouvements sociaux et alliés, plus de mille stagiaires, un nombre incalculable de volontaires ainsi qu’une équipe dynamique et dévouée.

    Alternatives à Montréal est membre de la fédération Alternatives International, du Conseil International du Forum social mondial, du Réseau québécois sur l’intégration continentale, de la Coalition pour la Justice et la paix en Palestine, du Front commun pour la transition énergétique.

    Groupe Public / 78 membres
  • Page
    Actif il y a 3 ans et 11 mois

    Coordonner les multiples activités proposées au FSM 2016, en définissant la méthodologie et le cadre d’interaction et en construisant le programme du FSM 2016

    Groupe Public / 219 membres
  • Comité autogéré
    Actif il y a 3 ans et 11 mois

    Le Forum social mondial sera un moment historique grandiose à plusieurs égards. Notamment, pour prendre un temps d’arrêt pour connaître et comprendre les luttes qui sont en marche ici et ailleurs dans le monde et qui parfois échappent à notre attention. De grands et de grandes militantEs seront parmi nous en provenance des quatre coins du globe pour échanger sur leurs pratiques et expériences de lutte. Ces temps de réflexion, ces partages, ces formations populaires sont importantes si nous désirons porter nos luttes encore plus loin et marquer l’histoire comme acteurs et actrices du changement. Nous sommes conscientEs de la détresse de notre planète, la seule que nous ayons et qui ne peut assumer la pression exercée par le néolibéralisme qui ne semble pas avoir de limite à la destruction de la vie.

    Le comité autogéré Environnement réunit organisations environnementales, militantEs et groupes citoyenNEs œuvrant pour la protection de l’environnement. Ensemble nous nous nous sommes donnéEs un cadre stimulant visant à bâtir une programmation portant sur l’historique de la lutte, à réfléchir aux moyens de porter plus loin celles que nous menons actuellement et à s’ouvrir aux luttes menées dans le monde.

    Groupe Public / 82 membres
  • Comité autogéré
    Actif il y a 3 ans et 12 mois

    Le Comité Féminismes (CF) se dédie à bâtir une programmation qui prend en compte toutes les formes d’engagement qui existent au sein des féminismes aujourd’hui.

    Le Comité a comme mandat de :
    1. Mobiliser les féministes et les groupes par ou pour les femmes à participer au processus du Forum social mondial (FSM) 2016;
    2. Proposer et dynamiser une programmation créative et convergente autour des enjeux féministes des femmes d’ici et d’ailleurs;
    3. Promouvoir une vision inclusive, pluraliste et intersectionnelle des féminismes;
    4. Assurer la transversalité des réflexions, méthodologies et fonctionnements féministes dans l’ensemble du processus et des espaces du FSM 2016.

    Groupe Public / 59 membres
  • Comité autogéré
    Actif il y a 4 ans

    CommunautéS
    Depuis 2012, plusieurs centaines de personnes de tout milieu, origine, religion et âge se sont mises en marche en participant à des Cercles de Confiance dans le cadre d’une initiative intitulée Forum pour un Projet Citoyen qui s’inscrivait dans les actions soutenues par la Commission Vérité et Réconciliation (CVR). Plusieurs de ces personnes ont décidé de former un comité auto-géré pour participer au Forum Social Mondial Montréal 2016 et contribuer à donner une suite aux conclusions de la CVR en juin 2015, dans la perspective de rencontres pour un véritable « vivre ensemble », dans l’échange et le respect des cultures et dans le projet de bâtir un espace commun, d’œuvrer à construire ensemble le
    pays où nous vivons. Ce comité « CommunautéS en cercle » est formé d’autochtones et de Québécois de cultures différentes, francophones, anglophones et immigrés.
    L’implication dès l’origine et l’engagement de membres des Premières Nations dans ce comité sont effectifs.

    En Cercle
    Plusieurs années de pratique des cercles de parole ont montré qu’ils constituent une expérience concrète, incontournable et enrichissante qui déplace le centre de gravité personnel et culturel. Puisque chacun est invité, sur un pied d’égalité, à écouter l’autre différent, à oser dire sa propre parole, à enrichir le cercle et donc le bien commun, le cercle est une école originale et extraordinaire pour l’apprentissage et la mise en œuvre de ce « vivre ensemble ». La pratique du cercle de parole est un moyen de vivre le
    principe d’horizontalité, selon lequel il n’est pas fait de hiérarchie entre les participant/es. Cette pratique issue de la tradition culturelle et spirituelle des Premières Nations est inspirante et constitue une richesse unique de notre culture commune et les valeurs qu’elle porte peuvent être contagieuses.

    “Le Cercle a un pouvoir de guérison. Dans le cercle, nous sommes tous égaux. Il est sacré et conçu pour créer l’unité. Il y a de la place pour chaque espèce, chaque race, chaque arbre, et chaque plante. Comme les ondulations d’une pierre jetée dans les eaux, le Cercle commence petit et grandit.”
    Extrait – Chef David de The Circle of Life (Native American Indian Association of Tennessee

    Création d’un Espace
    Le comité « CommunautéS en Cercle » va coordonner et animer du 9 au 14 août un espace physique dans le Territoire du Forum Social (TSM) centré sur la thématique du «vivre ensemble» selon l’inclusion, dans l’esprit du cercle amérindien.
    70 000 personnes environ sont attendues durant le FSM Montréal 2016.
    Dans l’ espace du comité « CommunautéS en Cercle », chaque jour et plusieurs fois par jour, des groupes de 20 à 25 personnes environ seront accueillis et pourront au choix :
    – participer à un cercle de parole,
    – assister à la diffusion du film « l’Empreinte » avec débats dans l’esprit du cercle
    – assister à la représentation de Innukshuk, un spectacle courte forme d’objets, créé par Le Chemin qui Marche, compagnie de marionnettes et théâtre d’objets et d’ombres.
    Des aînés des Premières Nations et québécois de toutes cultures seront présents en permanence pour être témoins de cet esprit du cercle et enseigner.

    Un point d’animation permettra de présenter les diverses activités, de susciter l’intérêt notamment à partir d’un jeu questionnaire sur la perception de la différence. Un Arbre de Vie animé et créer par des jeunes pour mettre en valeur et questionner notre héritage, nos racines, nos rêves etc.
    Ces activités quotidiennes ne sont pas exhaustives et peuvent s’enrichir d’autres apports dans le même esprit du cercle.
    Enfin le 14 août, une grande cérémonie conjointe avec des membres des Premières Nations et des Québécois de diverses origines clôturera cette semaine au sommet du Parc Mont Royal. Activité ouverte à tous.
    Les initiateurs du comité

    Jean-Noël André directeur de projet
    Shany Collard Hervieux innue
    Marie-Émilie Lacroix innue
    Mikayla Cartwright inuite
    Renaud Blais métis-Wendat
    Roger Échaquan attikamek
    Nicole O’Bomsawin abénakise
    Michel Andraos libanais
    Isabelle Forest
    Bénédicte Guillon Verne
    Pierre Bérerd
    Jean-François Vézina

    D’autres personnes s’ajouteront et participeront à l’animation de ce comité

    Groupe Public / 60 membres
  • Organisation
    Actif il y a 4 ans

    Ce collectif est constitué ceux et celles qui souhaitent participer au processus organisationnel d’un Forum social mondial au Québec en 2016 (https://fsm2016.org/sinformer/fsm-2016/). Il s’agit d’un groupe de travail ouvert à tous ceux qui voudront s’impliquer activement dans l’organisation du Forum social mondial.

    Groupe Public / 208 membres
  • Comité autogéré
    Actif il y a 4 ans

    Le comité autogéré travail social vise à explorer certains thèmes reliés à l’intervention sociale tels que (i) Les rapports sociaux de genre,de diversité, de margiinalité: enjeux et défis de la construction démocratique des territoire, (ii) La décolonisation, (iii) Diversité et médiations culturelles territoriales, (iv)Recherche partenariale et mobilisation citoyenne et (v) La construction démocratique des territoires.
    Organismes participants:
    CRISES
    Département de travail social de l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) et organisation étudiante
    Département de travail social de l’Université de Sherbrooke et organisation étudiante
    Département de travail social de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) et organisation étudiante
    Département de travail social de l’Université du Québec en Outaouais (UQO) et organisation étudiante
    Département de travail social de l’Université du Québec à Rimouski et organisation étudiante
    École de travail social de l’UQAM et organisation étudiante
    École de travail social de l’Université de Montréal et organisation étudiante
    École de service social de l’Université Laval et organisation étudiante

    Groupe Public / 54 membres
  • Organisation
    Actif il y a 4 ans

    Éducation populaire autonome, alphabétisation populaire, lutte à la pauvreté.

    Groupe Public / 6 membres
  • Organisation
    Actif il y a 4 ans

    Soutenir et dynamiser l’engagement des personnes et des groupes impliqués dans la transformation sociale en offrant des activités de formation et de ressourcement. Développer l’analyse critique du point de vue des personnes et des peuples appauvris, victimes d’injustices.

    Groupe Public / 12 membres
  • Comité autogéré
    Actif il y a 3 ans et 5 mois

    L’innovation sociale : le défi de la transformation sociale

    Aux quatre coins du globe, face aux multiples défis sociétaux et écologiques auxquels nous sommes confrontés, citoyen-ne-s, chercheur-e-s, associations, collectivités territoriales et entreprises d’économie sociale font bouger les choses et, par leurs actions et leurs initiatives, transforment et questionnent l’ordre établi. Bien ancrés dans leur territoire, ces artisans sociaux identifient et mettent en œuvre des solutions innovantes pour répondre aux besoins ou aux aspirations de leurs milieux de vie. Ce faisant, ils donnent corps à des principes, des valeurs ou des visions orientés vers le bien commun. Ainsi, l’accès à la justice devient clinique juridique, la démocratisation de la technologie devient Fab Lab, l’écologisme devient éco-quartier et le droit au logement devient coopérative d’habitation.

    Profitons de l’occasion du FSM pour initier un rapprochement des expériences et pour générer des apprentissages mutuels à même d’alimenter et d’hybrider les processus d’innovation et de transformation en cours dans nos milieux respectifs.

    Objectifs

    Le Comité autogéré Innovation sociale se donne pour mission de réunir des individus et organisations se revendiquant de l’innovation sociale pour favoriser l’organisation conjointe d’activités et les fédérer dans un même espace de réflexion lors du FSM 2016. De plus, il vise à identifier et mettre en valeur des initiatives porteuses qui sauront inspirer et susciter les transformations sociales à venir.

    Le Comité lance ainsi une invitation à tous les porteurs d’actions ou de projets socialement innovants; les fonctionnaires déviants qui jonglent avec les règles, créent des brèches et innovent avec les programmes en place; les chercheurs et étudiants participant à la co-construction de la connaissance dans le champ de l’innovation sociale; les individus et groupes intéressés à participer à la mobilisation et la réflexion sur ce thème.
    Vous avez des idées d’activités ou d’ateliers à proposer en lien avec cette thématique? Nous vous invitons à communiquer avec nous (champagne.christine@uqam.ca) pour partager vos idées, nous faire part de votre intérêt ou encore suivre les activités du comité.

    Qu’est-ce que l’innovation sociale?
    Nous pouvons définir les innovations sociales comme de nouveaux arrangements sociaux, organisationnels ou institutionnels ou de nouveaux produits ou services ayant une finalité sociale explicite résultant d’une action initiée par un individu ou un groupe d’individus pour répondre à une aspiration, subvenir à un besoin, apporter une solution à un problème ou profiter d’une opportunité d’action afin de modifier des relations sociales, de transformer un cadre d’action ou de proposer de nouvelles orientations culturelles. Ces innovations sociales sont les jalons d’un processus dans lequel sont explorées des alternatives pour une transformation sociale impulsée par les citoyens et à leur bénéfice. Ce processus comprend plusieurs facettes, de l’expérimentation à l’institutionnalisation, et se manifestent sous des formes « tourbillonnaires » où les acteurs interagissent et s’inter influencent.

    Pour un bilan des ateliers: http://crises.uqam.ca/ajouter-a-lagenda/icalrepeat.detail/2016/08/10/209/-/fsm-2016-comite-innovation-sociale.html

    Groupe Public / 68 membres