Le Forum Social Norvégien rencontre l’Initiative de solidarité de la société civile iraquienne (ICSSI)

16 mai 2019

Le Forum Social Norvégien se tient à Oslo tous les deux ans, rassemblant 70 organisations et réseaux luttant pour un monde où les populations, la société et l’environnement sont placés au dessus du profit économique. La prochaine édition aura lieu en 2020. Ole Pedersen, le coordinateur international de ce Forum a accepté de nous donner une interview sur ce forum social national.

Quelques mots sur le Forum social norvégien….

Les racines du Forum social norvégien remontent à 1997 lorsqu’un réseau national a été créé pour lutter contre l' »Accord multilatéral sur les investissements – AMI ».

En 1998, ce réseau a été formalisé et, en 2002, il a approuvé la charte du Forum social mondial.

Le Forum social norvégien a des objectifs interdépendants :

  • rassembler des groupes qui normalement ne travaillent pas ensemble, afin qu’ils puissent construire des alliances et échanger librement ;
  • créer une plateforme pour renforcer des réseaux de solidarité ;
  • apporter une perspective des Sud(s) dans les discussions norvégiennes.

Il est important de faire prendre conscience, en Norvège et ailleurs, de la manière dont les intérêts politiques et économiques norvégiens affectent le monde, en particulier en termes d’extractivisme et de pêche, mais aussi d’autres activités, et de contribuer à la réflexion sur la façon dont les militants peuvent y faire face.

Je crois que les forums régionaux et locaux, ainsi que les forums thématiques, sont ce qui maintient le processus du FSM vivant et dynamique ces jours-ci. L’essentiel, cependant, n’est pas d’avoir un forum local, mais plutôt une plate-forme à plusieurs niveaux pour la convergence de la société civile à l’échelle mondiale.

« Nous appelons les personnes qui luttent pour leurs droits contre les intérêts économiques norvégiens, c’est-à-dire les victimes d’expulsions, de dégradation environnementale et autres conséquences négatives de l’activité norvégienne, à prendre contact avec le Forum social norvégien et à faire entendre leur histoire. »

Vous collaborez étroitement avec la société civile iraquienne, et plus particulièrement avec le Forum social iraquien. Pouvez-vous nous parler de cette amitié ?

Cette coalition internationale est née en Italie en 2009 à l’initiative d’ONG internationales et irakiennes, de mouvements sociaux et de syndicats de travailleurs. En janvier 2019, la délégation norvégienne s’est rendue à Bagdad pour célébrer ces 10 ans de solidarité. À cette occasion, l’Initiative de solidarité de la société civile iraquienne (ICSSI) a organisé quatre jours de conférences et de réunions de planification stratégique axées sur les défis auxquels la société iraquienne est confrontée.

Depuis les manifestations anti-guerre de 2003, Bagdad n’avait pas connu la présence de tant d’internationaux dans la « zone rouge », sans surveillance armée, et qui plus est en solidarité avec les militants iraquiens des droits humains et de la paix.

Ces deux parties s’entendent sur l’importance de perpétuer cette relation afin de renforcer le support mutuel des mouvements sociaux des deux pays, de promouvoir la solidarité et d’aller plus loin dans l’esprit du Forum social mondial.

Pour plus d’informations sur le Forum social norvégien rendez-vous sur https://globalisering.no/en/ , pour le Forum Social Irakien sur https://www.iraqicivilsociety.org/

Partager