Bertrand LE BRUN

Member's groups

  • Organization
    active 2 years, 9 months ago

    Le comité de vigilance pour la démocratie a pour but de défendre et de promouvoir, partout dans le monde, la démocratie dans ses trois aspects fondamentaux : politique ; économique et social.
    Pour ce faire, le comité entend :
    Œuvrer concrètement pour le développement de la démocratie et pour l’amélioration des droits et des conditions de vie des peuples, les deux aspects étant inséparables. Il s’agit, par exemple de systématiquement envisager la démocratie dans sa globalité : c’est-à-dire ne pas se limiter à sa dimension procédurale, caractérisée par la compétition pour le pouvoir à travers des élections libres et concurrentielles. Ce qui implique de lier l’exercice démocratique à une plus grande efficacité économique ainsi qu’à une justice sociale plus accomplie.
    Défendre des services publics forts et capables de favoriser l’égalité entre les citoyens par l’accès à l’instruction, à la santé, au transport public, …
    Encourager une responsabilité politique forte pour assurer collectivement des risques sociaux (vieillesse, maladie, chômage, …)
    Promouvoir l’éducation populaire, ainsi que de mener des actions de tous ordres en vue de l’émergence du pouvoir des citoyens sur tous les aspects de la vie politique, économique, sociale et culturelle dans l’ensemble du monde.

    Public Group / 54 participants
  • Self-managed committee
    active 3 years, 4 months ago

    The Migration and International Mobility Space will be a place of exchange, of reflection, of mobilization and of concrete action. It will be comprised of an ensemble of workshops, conferences, presentations, projects and initiatives of all kinds (awareness building, artistic, or other); and everything will revolve around the theme of migration and international mobility. The different activities or initiatives, as well as their specific
    content, will be decided, developed and managed entirely by the participants of the Space. They will, therefore, be reflective of their subjects of interest, their preoccupations,
    their perspectives and their expertise.

    Cet Espace, déployé dans le cadre du FSM 2016, est un lieu d’échange, de réflexion, de mobilisation et d’actions concrètes sur la question migratoire. Il sera constitué d’un ensemble d’ateliers, de conférences, de présentations, et de projets et initiatives de
    tous types (de conscientisation, de l’ordre artistique ou autre), le tout autour du thème de la migration et la mobilité internationale. Les différentes activités ou initiatives elles-mêmes, ainsi que tout leur contenu, seront décidées, développées et gérées entièrement par les participantEs. Ils reflèteront alors les sujets d’intérêt, les préoccupations, les perspectives et les expertises particulières des différents participantEs.

    Public Group / 112 participants
  • Organization
    active 3 years, 10 months ago

    La Ligue marocaine de défense des droits de l’homme ( LMDDH) a été créée le 11 Mai 1972 par des juristes, des avocats, des intellectuels, des syndicalistes et d’autres jeunes groupes dans le but de faire reconnaître les droits de l’Homme notamment les droits politiques, civils, économiques, sociaux et culturels et de les faire respecter
    La Ligue tient à accroître la sensibilisation aux principes des droits de l’homme et aux conventions internationales par des moyens légitimes, favorisant ainsi le respect des droits humains et des libertés fondamentales pour toutes et tous. Elle surveille et dénonce également toutes les violations des droits de l’homme.
    La LMDDH soutient la cause de la liberté et de l’indépendance des peuples opprimés en rejetant toute forme de colonisation, promeut les mouvements de libération nationale et lutte pour l’élimination de toute forme de discrimination et de ségrégation raciale.
    LMDDH s’oppose à la peine de mort, à la torture et aux autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants.

    Public Group / 11 participants
  • Organization
    active 3 years, 10 months ago

    Seul festival au Québec entièrement dédié au documentaire, les Rencontres internationales du documentaire Montréal offrent au public le meilleur du cinéma du réel en rassemblant les grands auteurs et les nouveaux talents à découvrir. Les RIDM ne sont pas qu’un festival annuel, l’année durant des activités sont mises en place par le cycle mensuel de projections RIDM+, les projections en milieu scolaire et carcéral et les projections extérieures.
    En offrant au public divers lieux de rencontre avec les œuvres et leurs auteurs, les RIDM encouragent l’ouverture d’esprit et la tolérance nécessaires à la survie et à l’évolution des individus comme des sociétés. Il permet ainsi au cinéma documentaire d’auteur de poursuivre son combat pour la liberté d’expression. Le cinéma documentaire est un véhicule privilégié pour mieux comprendre les défis de notre société et les enjeux actuels et futurs de notre planète. Il permet de susciter des débats et des échanges essentiels.

    Public Group / 14 participants
  • Organization
    active 3 years, 10 months ago

    Le Centre de recherche et d’information pour le développement (CRID) a été créé en 1976 par 8 associations de solidarité internationale (ASI).

    Il en compte aujourd’hui une cinquantaine, réunies autour d’une vision partagée de la solidarité internationale, reposant sur le partenariat et l’éducation au développement.

    Le CRID est donc un collectif associatif français facilitant les actions communes de ses membres, comme la venue aux FSM ou la participation à des Universités d’Eté de la Solidarité Internationale.

    Public Group / 26 participants
  • Page
    active 3 years, 11 months ago

    Ensure the external communication of the collective and develop the information and participation WSF 2016 website.

    Public Group / 242 participants
  • Organization
    active 3 years, 11 months ago

    The Global Alliance for Tax Justice campaigns for a world where fair and accountable taxation funds sustainable development and accessible public services for all. The Global Alliance is south-led, with five major regional tax justice networks (Africa, Asia, Latin America, Europe & N. America), and works in coalition with trade unions, NGOs, and other civil society groups. The Global Alliance links South to North by supporting and connecting community grassroots-led campaigns with national organizing, regional network and global advocacy actions.

    L’Alliance mondiale pour la justice fiscale fait campagne pour un monde dans lequel une fiscalité juste et responsable subventionne le développement durable et des services publics accessibles pour tous. L’Alliance est dirigée par cinq grands réseaux pour la justice fiscale régionaux et elle œuvre en coalition avec les syndicats, les ONG et d’autres groupes de la société civile. Elle relie le Sud au Nord en appuyant et en réseautant des campagnes menées par des groupes populaires avec des initiatives de défenses des intérêts à l’échelle nationale, régionale et mondiale.

    La Alianza Global por la Justicia Fiscal hace campaña por un mundo donde impuestos justos y responsables financian el desarrollo sostenible y los servicios públicos accesibles para todos. La Alianza Global es dirigida por cinco redes de justicia fiscal regionales y trabaja en coalición con los sindicatos, las ONG y otros grupos de la sociedad civil.

    Public Group / 19 participants
  • Self-managed committee
    active 3 years, 11 months ago

    CommunautéS
    Depuis 2012, plusieurs centaines de personnes de tout milieu, origine, religion et âge se sont mises en marche en participant à des Cercles de Confiance dans le cadre d’une initiative intitulée Forum pour un Projet Citoyen qui s’inscrivait dans les actions soutenues par la Commission Vérité et Réconciliation (CVR). Plusieurs de ces personnes ont décidé de former un comité auto-géré pour participer au Forum Social Mondial Montréal 2016 et contribuer à donner une suite aux conclusions de la CVR en juin 2015, dans la perspective de rencontres pour un véritable « vivre ensemble », dans l’échange et le respect des cultures et dans le projet de bâtir un espace commun, d’œuvrer à construire ensemble le
    pays où nous vivons. Ce comité « CommunautéS en cercle » est formé d’autochtones et de Québécois de cultures différentes, francophones, anglophones et immigrés.
    L’implication dès l’origine et l’engagement de membres des Premières Nations dans ce comité sont effectifs.

    En Cercle
    Plusieurs années de pratique des cercles de parole ont montré qu’ils constituent une expérience concrète, incontournable et enrichissante qui déplace le centre de gravité personnel et culturel. Puisque chacun est invité, sur un pied d’égalité, à écouter l’autre différent, à oser dire sa propre parole, à enrichir le cercle et donc le bien commun, le cercle est une école originale et extraordinaire pour l’apprentissage et la mise en œuvre de ce « vivre ensemble ». La pratique du cercle de parole est un moyen de vivre le
    principe d’horizontalité, selon lequel il n’est pas fait de hiérarchie entre les participant/es. Cette pratique issue de la tradition culturelle et spirituelle des Premières Nations est inspirante et constitue une richesse unique de notre culture commune et les valeurs qu’elle porte peuvent être contagieuses.

    “Le Cercle a un pouvoir de guérison. Dans le cercle, nous sommes tous égaux. Il est sacré et conçu pour créer l’unité. Il y a de la place pour chaque espèce, chaque race, chaque arbre, et chaque plante. Comme les ondulations d’une pierre jetée dans les eaux, le Cercle commence petit et grandit.”
    Extrait – Chef David de The Circle of Life (Native American Indian Association of Tennessee

    Création d’un Espace
    Le comité « CommunautéS en Cercle » va coordonner et animer du 9 au 14 août un espace physique dans le Territoire du Forum Social (TSM) centré sur la thématique du «vivre ensemble» selon l’inclusion, dans l’esprit du cercle amérindien.
    70 000 personnes environ sont attendues durant le FSM Montréal 2016.
    Dans l’ espace du comité « CommunautéS en Cercle », chaque jour et plusieurs fois par jour, des groupes de 20 à 25 personnes environ seront accueillis et pourront au choix :
    – participer à un cercle de parole,
    – assister à la diffusion du film « l’Empreinte » avec débats dans l’esprit du cercle
    – assister à la représentation de Innukshuk, un spectacle courte forme d’objets, créé par Le Chemin qui Marche, compagnie de marionnettes et théâtre d’objets et d’ombres.
    Des aînés des Premières Nations et québécois de toutes cultures seront présents en permanence pour être témoins de cet esprit du cercle et enseigner.

    Un point d’animation permettra de présenter les diverses activités, de susciter l’intérêt notamment à partir d’un jeu questionnaire sur la perception de la différence. Un Arbre de Vie animé et créer par des jeunes pour mettre en valeur et questionner notre héritage, nos racines, nos rêves etc.
    Ces activités quotidiennes ne sont pas exhaustives et peuvent s’enrichir d’autres apports dans le même esprit du cercle.
    Enfin le 14 août, une grande cérémonie conjointe avec des membres des Premières Nations et des Québécois de diverses origines clôturera cette semaine au sommet du Parc Mont Royal. Activité ouverte à tous.
    Les initiateurs du comité

    Jean-Noël André directeur de projet
    Shany Collard Hervieux innue
    Marie-Émilie Lacroix innue
    Mikayla Cartwright inuite
    Renaud Blais métis-Wendat
    Roger Échaquan attikamek
    Nicole O’Bomsawin abénakise
    Michel Andraos libanais
    Isabelle Forest
    Bénédicte Guillon Verne
    Pierre Bérerd
    Jean-François Vézina

    D’autres personnes s’ajouteront et participeront à l’animation de ce comité

    Public Group / 60 participants
  • Organization
    active 3 years, 11 months ago

    “Justice et Solidarité” est un organisme haïtien de promotion et de défense des droits humains.

    Les libertés(individuelles et collectives) et les droits fondamentaux sont les principales préocupations de JS.

    Public Group / 20 participants
  • Organization
    active 3 years, 11 months ago

    Raconter le monde autrement.
    Dans le cadre du FSM, Place to B Canada a deux objectifs :
    1-Mobiliser et fédérer une communauté internationale de narrateurs du changement – journalistes, artistes, illustrateurs, blogueurs, photo-reporters, activistes, etc.- pour influencer le paysage médiatique et culturel et permettre la co-création d’un récit nouveau sur le changement social.

    – Documenter et valoriser les initiatives, solutions et histoires d​u FSM sous un angle constructif et mobilisateur, celui du journalisme de solutions et de la mise en action​.

    Public Group / 17 participants
  • Organization
    active 3 years, 11 months ago

    Le CETECQ a pour mission le développement d’une pratique contextuelle, en théologie et en éthique, à partir des enjeux sociétaux et ecclésiaux, au Québec et à l’échelle mondiale. Par son travail théorique et critique, en recherche et en enseignement, il entend contribuer aux initiatives collectives, dans la société civile comme dans les Églises, pour la justice et l’égalité. Il contribue à la formation d’étudiants en théologie et en éthique contextuelles, à tous les cycles d’études. La perspective contextuelle du CETECQ en fait un lieu de convergence et de collaboration unique dans les universités québécoises.

    Public Group / 11 participants
  • Organization
    active 3 years, 11 months ago

    L’ O.S.P.D.H est une O.N.G independante qui vise une expérience du travail collectif pour discuter l’ensemble des problèmes liés à la démocratie , la paix et les questions relatives aux droits de l’homme

    Public Group / 34 participants
  • Organization
    active 3 years, 11 months ago

    L’Observatoire sur la souveraineté alimentaire du REDTAC a pour mission la mise en commun des agendas de recherche concernant la souveraineté alimentaires et les questions agraires. L’OSA a pour mandat de favoriser les discussions interdisciplinaires relatives notamment aux réformes agraires, aux luttes paysannes, aux technologies de productions alimentaires, à l’accaparement des terres et aux organismes génétiquement modifiés (OGMs). Espace rassemblant les sphères académique et communautaire, il permet de bâtir des ponts entre les chercheurs universitaires (et étudiants passionnés par le sujet) et la société civile, en français, ce qui en fait le seul centre du genre au Québec.

    Public Group / 18 participants