Nikolas Schall

Member's groups

  • Self-managed committee
    active 11 months, 2 weeks ago

    Le comité autogéré espace éducation – FSM 2016 est actuellement composé d’organisations syndicales, d’associations étudiantes et de groupes communautaires ou citoyens qui travaillent sur une base volontaire à définir un espace ouvert et non coercitif, qui vise à favoriser la réflexion et l’échange autour des grandes questions qui concernent l’éducation.

    Toutes les personnes et tous les groupes qui désirent participer à nos travaux sont les bienvenus ! Le comité espère susciter des propositions d’atelier, élargir la mobilisation à l’échelle mondiale et faciliter les échanges sur cette importante question qu’est l’éducation lors du FSM 2016 à Montréal.

    Thématiques
     Les luttes pour l’accessibilité financière, géographique et sociale à l’éducation
     Les luttes pour l’amélioration des conditions de travail et d’étude
     Les luttes étudiantes actuelles
     Les luttes pour un financement public de l’éducation
     Les principes et les valeurs de l’éducation humaniste et émancipatrice
     Perspectives féministes de l’éducation
     Perspectives autochtones de l’éducation
     L’éducation au centre du développement durable
     L’éducation et la reconnaissance de la diversité
     L’éducation à la défense des droits et libertés
     L‘éducation populaire
     La formation à distance et nouvelles technologies
     La recherche pour qui pourquoi?
     La création, le développement et la transmission des savoirs
     L’avenir de l’enseignement et les nouvelles utopies

    Plus d’information : https://fsm2016.org/le-comite-autogere-espace-education-du-forum-social-mondial-2016/

    Public Group / 160 participants
  • Self-managed committee
    active 3 years, 7 months ago

    The Migration and International Mobility Space will be a place of exchange, of reflection, of mobilization and of concrete action. It will be comprised of an ensemble of workshops, conferences, presentations, projects and initiatives of all kinds (awareness building, artistic, or other); and everything will revolve around the theme of migration and international mobility. The different activities or initiatives, as well as their specific
    content, will be decided, developed and managed entirely by the participants of the Space. They will, therefore, be reflective of their subjects of interest, their preoccupations,
    their perspectives and their expertise.

    Cet Espace, déployé dans le cadre du FSM 2016, est un lieu d’échange, de réflexion, de mobilisation et d’actions concrètes sur la question migratoire. Il sera constitué d’un ensemble d’ateliers, de conférences, de présentations, et de projets et initiatives de
    tous types (de conscientisation, de l’ordre artistique ou autre), le tout autour du thème de la migration et la mobilité internationale. Les différentes activités ou initiatives elles-mêmes, ainsi que tout leur contenu, seront décidées, développées et gérées entièrement par les participantEs. Ils reflèteront alors les sujets d’intérêt, les préoccupations, les perspectives et les expertises particulières des différents participantEs.

    Public Group / 112 participants
  • Self-managed committee
    active 4 years, 1 month ago

    CommunautéS
    Depuis 2012, plusieurs centaines de personnes de tout milieu, origine, religion et âge se sont mises en marche en participant à des Cercles de Confiance dans le cadre d’une initiative intitulée Forum pour un Projet Citoyen qui s’inscrivait dans les actions soutenues par la Commission Vérité et Réconciliation (CVR). Plusieurs de ces personnes ont décidé de former un comité auto-géré pour participer au Forum Social Mondial Montréal 2016 et contribuer à donner une suite aux conclusions de la CVR en juin 2015, dans la perspective de rencontres pour un véritable « vivre ensemble », dans l’échange et le respect des cultures et dans le projet de bâtir un espace commun, d’œuvrer à construire ensemble le
    pays où nous vivons. Ce comité « CommunautéS en cercle » est formé d’autochtones et de Québécois de cultures différentes, francophones, anglophones et immigrés.
    L’implication dès l’origine et l’engagement de membres des Premières Nations dans ce comité sont effectifs.

    En Cercle
    Plusieurs années de pratique des cercles de parole ont montré qu’ils constituent une expérience concrète, incontournable et enrichissante qui déplace le centre de gravité personnel et culturel. Puisque chacun est invité, sur un pied d’égalité, à écouter l’autre différent, à oser dire sa propre parole, à enrichir le cercle et donc le bien commun, le cercle est une école originale et extraordinaire pour l’apprentissage et la mise en œuvre de ce « vivre ensemble ». La pratique du cercle de parole est un moyen de vivre le
    principe d’horizontalité, selon lequel il n’est pas fait de hiérarchie entre les participant/es. Cette pratique issue de la tradition culturelle et spirituelle des Premières Nations est inspirante et constitue une richesse unique de notre culture commune et les valeurs qu’elle porte peuvent être contagieuses.

    “Le Cercle a un pouvoir de guérison. Dans le cercle, nous sommes tous égaux. Il est sacré et conçu pour créer l’unité. Il y a de la place pour chaque espèce, chaque race, chaque arbre, et chaque plante. Comme les ondulations d’une pierre jetée dans les eaux, le Cercle commence petit et grandit.”
    Extrait – Chef David de The Circle of Life (Native American Indian Association of Tennessee

    Création d’un Espace
    Le comité « CommunautéS en Cercle » va coordonner et animer du 9 au 14 août un espace physique dans le Territoire du Forum Social (TSM) centré sur la thématique du «vivre ensemble» selon l’inclusion, dans l’esprit du cercle amérindien.
    70 000 personnes environ sont attendues durant le FSM Montréal 2016.
    Dans l’ espace du comité « CommunautéS en Cercle », chaque jour et plusieurs fois par jour, des groupes de 20 à 25 personnes environ seront accueillis et pourront au choix :
    – participer à un cercle de parole,
    – assister à la diffusion du film « l’Empreinte » avec débats dans l’esprit du cercle
    – assister à la représentation de Innukshuk, un spectacle courte forme d’objets, créé par Le Chemin qui Marche, compagnie de marionnettes et théâtre d’objets et d’ombres.
    Des aînés des Premières Nations et québécois de toutes cultures seront présents en permanence pour être témoins de cet esprit du cercle et enseigner.

    Un point d’animation permettra de présenter les diverses activités, de susciter l’intérêt notamment à partir d’un jeu questionnaire sur la perception de la différence. Un Arbre de Vie animé et créer par des jeunes pour mettre en valeur et questionner notre héritage, nos racines, nos rêves etc.
    Ces activités quotidiennes ne sont pas exhaustives et peuvent s’enrichir d’autres apports dans le même esprit du cercle.
    Enfin le 14 août, une grande cérémonie conjointe avec des membres des Premières Nations et des Québécois de diverses origines clôturera cette semaine au sommet du Parc Mont Royal. Activité ouverte à tous.
    Les initiateurs du comité

    Jean-Noël André directeur de projet
    Shany Collard Hervieux innue
    Marie-Émilie Lacroix innue
    Mikayla Cartwright inuite
    Renaud Blais métis-Wendat
    Roger Échaquan attikamek
    Nicole O’Bomsawin abénakise
    Michel Andraos libanais
    Isabelle Forest
    Bénédicte Guillon Verne
    Pierre Bérerd
    Jean-François Vézina

    D’autres personnes s’ajouteront et participeront à l’animation de ce comité

    Public Group / 60 participants
  • Organization
    active 4 years, 1 month ago

    Ce collectif est constitué ceux et celles qui souhaitent participer au processus organisationnel d’un Forum social mondial au Québec en 2016 (https://fsm2016.org/sinformer/fsm-2016/). Il s’agit d’un groupe de travail ouvert à tous ceux qui voudront s’impliquer activement dans l’organisation du Forum social mondial.

    Public Group / 208 participants
  • Organization
    active 4 years, 1 month ago

    Last July 31 to August 1, at least 174 individuals from 29 countries came together in Quezon City, Philippines. There were representatives of mining-affected communities, environmental advocates, Church workers, indigenous peoples, people’s organizations and support groups of people’s lawyers, legislators, and scientists. Coming from different parts of the globe and from all walks of life, these men and women gathered to share their stories and lessons, but most of all, to form stronger unities and strategies to resist the onslaught of global large-scale mining plunder, aggression and destruction. They were the International People’s Conference on Mining.

    The 2015 International People’s Conference on Mining was a gathering of mining-affected communities, environmental advocates, mining campaigners as well as policy makers and other individuals and institutions that are committed to stopping the harm from anti-people mining. The Conference gave the opportunity to assess the situation across the world, share personal stories and lessons, evaluate recent scientific developments, and collectively chart a way forward to strengthen people’s calls, communities and organizations.

    Public Group / 15 participants
  • Organization
    active 4 years, 2 months ago

    Raise awareness about global independencies. Foster exchange between different organizations working in global education and similar approaches. Building collaborations, alliances and a one day a stable network.

    Public Group / 2 participants