continents du monde

Appel du Conseil international pour le FSM 2016

26 mai 2016

Forum social mondial 2016

Un autre monde est nécessaire ! Ensemble, il devient possible !

 

Le modèle capitaliste actuel a projeté la planète dans une crise économique, environnementale et sociale sans précédent. Les politiques d’austérité et d’ajustement structurel ont été imposées dans la plupart des pays. Les populations sont soumises à des mesures restrictives, dont les principales victimes sont parmi les plus vulnérables. Ce système économique est directement responsable des changements climatiques, qui menacent l’intégrité des écosystèmes et la survie des populations.

Par ailleurs, le contexte de guerres et ses conséquences avec les colonnes de réfugiés et de migrants sont les symptômes d’une crise encore plus profonde du système, qui alimentent les avancées des courants les plus droitiers, les fausses solutions de repli et de haine, la xénophobie et le racisme, les relations patriarcales et colonialistes, au mépris de la dignité humaine et des droits démocratiques et sociaux, notamment le droit au travail décent, à la santé, à l’éducation, au logement…

Pourquoi un FSM dans un pays du Nord ?

C’est dans ce contexte que se tiendra un premier Forum social mondial (FSM) dans un pays du Nord, au Canada, à Montréal, du 9 au 14 août prochains.  Il s’agit d’une  occasion de porter le message qu’un autre monde est possible au sein d’une des économies capitalistes les plus riches, que la solidarité mondialisée des 99 % de la population de la planète exige de stopper le développement effréné des inégalités.

Le défi du FSM 2016 est de consolider les alliances entre les mouvements sociaux et citoyens, dans une perspective de renouvellement de l’action en solidarité internationale. Au Canada, le Québec offre un territoire d’initiatives de résistance et de construction des alternatives collectives. La nouvelle conjoncture politique, qui a amené au pouvoir l´actuel gouvernement de Justin Trudeau, est le résultat d’un mouvement de rejet de la part de la population canadienne à l’encontre d’une politique économique ultralibérale, appuyée sur un extractivisme prédateur et un fort conservatisme.

La lutte contre les sables bitumineux et les oléoducs au Canada, la mobilisation des peuples autochtones pour leurs droits, la force des mouvements sociaux, syndicaux et environnementaux, du mouvement des femmes et de la jeunesse, ont contribué à ce changement politique. Les mouvements sociaux sont conscients de l´ancrage historique du parti libéral de ce nouveau gouvernement dans le capitalisme canadien et luttent maintenant pour une plus grande ouverture politique et pour la prise en compte des luttes sociales.

Il faut reprendre l’initiative et réagir ensemble !

Depuis quinze ans, les Forums sociaux mondiaux mobilisent des mouvements sociaux, des associations, des citoyennes et des citoyens pour affirmer qu’un autre monde est non seulement possible, mais nécessaire et urgent. Des centaines de milliers de personnes ont déjà défini et mis en pratique des alternatives concrètes pour traiter de problèmes qui affectent la vie des populations. En ce sens, il est important d´accroître l’impact politique des FSM sur nos convergences et nos luttes.

L’objectif de ce premier FSM au Nord est ainsi d’aller au-delà du seul partage de nos mobilisations et de nos luttes : saisissons l’occasion pour permettre aux mouvements sociaux d’offrir des réponses politiques pour changer le cours de l’Histoire.

Participer au FSM, pourquoi et comment ?

Les contraintes à la participation sont importantes dans un pays comme le Canada. On ne pourra pas comparer le FSM de Montréal aux FSM précédents. Dans un tel contexte, le défi du FSM 2016 de Montréal est de renforcer le contenu et l’impact de notre message politique, mais aussi l’unité des mouvements sociaux du Nord et du Sud.

Pour assurer que notre message soit entendu largement, nous invitons tous les mouvements sociaux et citoyens de toutes provenances à converger vers Montréal. Participer est aussi un geste d’appui au processus des FSM qui se tiendra cette fois-ci dans un pays du Nord, au cœur du capitalisme nord-américain.

Participons ensemble et partout dans et depuis chacun de nos pays à la dynamique du FSM 2016

Dès maintenant, nous vous invitons à :

  • préparer des activités de réunions de toute nature dans chacun de vos pays. Ce peut être de nouvelles activités ou des activités déjà prévues ;
  • annoncer ces activités dans le site du forum et les diffuser autour de vous ;
  • accueillir les personnes qui viendront prendre contact avec vous depuis d’autres pays à l’occasion de votre activité ;
  • animer durant vos activités les échanges locaux et inclure dans la mesure du possible des participants à distance ;
  • participer à distance à des activités proposées par d’autres dans d’autres pays sur des thèmes sur lesquels vous agissez aussi.

Contribuons aussi à la dynamique d’extension de notre processus forum 2016

Les interactions à distance seront aussi une manière de créer des contacts des maintenant et favoriser les articulations entre les délégations de vos mouvements présents à Montréal. Vous pouvez aussi créer des comités dans votre région pour promouvoir cette participation sous toutes ces formes et articuler vos activités

Pendant le forum à Montréal, nous vous invitons à :

  • organiser depuis vos pays des activités de téléconférence avec les personnes que vos connaissez et qui sont sur place ;
  • participer à distance aux nombreuses activités élargies sur internet avec streaming vidéo (*) et salle de tchat (*)

Après Montréal, nous vous invitons à organiser des rencontres et des événements avec ceux qui y sont allés, monter des activités et des fêtes ;

  • pour continuer à diffuser le forum : témoignages, projection de photos, de films,de vidéo en ligne ;
  • pour continuer à faire vivre les idées et consolider les «initiatives» annoncées lors du forum et sur le site du forum par vos mouvements, notamment lors de l’Agora des initiatives le 13 août.

Contribuons  au développement d’un fonds de solidarité

Nous appelons aussi à soutenir la tenue du FSM en favorisant la participation à l’événement, notamment en contribuant au Fonds de solidarité.

Parmi les contraintes liées à la réalité de l’Amérique du Nord, mentionnons que le financement public ne sera pas très important. Ainsi, pour réduire les obstacles à la participation et aider les délégations à séjourner à Montréal, il est essentiel de constituer un Fonds de solidarité qui permettra d’offrir un soutien financier aux délégations qui en ont le plus de besoin. Ce modeste Fonds visera à faciliter la participation de délégations en provenance de pays du Sud, mais aussi en vue de soutenir la présence de réseaux qui n’ont pas les moyens de financer leur déplacement. Ce Fonds cherchera aussi à assurer une diversification de la composition des délégations internationales.

Par ailleurs, dans le but de respecter au maximum l’équité et les exigences d’accessibilité à ce fonds, le Groupe de travail du Conseil international en appui au FSM 2016 sera responsable de la collecte et de la répartition des fonds. Bref, nous appelons toutes les organisations qui sont capables d’assurer leur participation, de prévoir un montant en vue de soutenir la présence de réseaux et de délégations qui n’ont pas les moyens d’assurer leur présence à Montréal à la fin du mois d’août.

Pour contribuer au Fonds de solidarité, veuillez svp communiquer avec solidarityfund@fsm2016.org

Liens pratiques :

Thèmes du FSM 2016

S’inscrire

Inscrire une activité autogérée

Inscrire une organisation

Soutien à l’obtention d’un visa

Extension du FSM 2016

___

(*) streaming video – video transmise en direct sur internet permettant de voir et d’entendre ce qui se passe dans la salle ou se tient l’activité.

(*) tchat – messagerie instantanée qui permet un échange très interactif par écrit entre deux ou un grand nombre de personnes connectées a internet.